Le monde de la finance et de la banque est il devenu cool ?

Le monde de la finance et de la banque est il devenu cool ?

 

De requins à gendre idéal, de petits gros qui fument le cigare trop puant et trop cher à sex symbols en costar, d’hommes macho et imbus d’eux même à génies masculine t féminins, le monde de la finance, ou du moins l’image qu’il renvoie a bien changé au cours de ces dernières 50 années. Mais pourquoi et comment a t’il changé ? Qu’est ce qui a fait que ces banquiers, ces traders, autrefois rejetés, pointés du doigt comme ceux qui font en sorte que la société ne s’appauvrisse, comparés à des criminels, à des meurtriers, soient aujourd’hui considéré comme l’élite, bienveillants et agréables ?

ET bien l’image de ces personnes là a changée de manière radicale, en partie grâce à l’arrivée sur le secteur de nombreux acteurs appréciés du public. En effet,des bill gates, des spéculateurs bienveillants ont commencé à faire parler d’eux. Par exemple, bill gates a donné la plus grande partie de sa fortune à son association humanitaire.

Mais tout d’abord, définissons le mot cool. Que veux dire cool ? Car les requins et hommes d’affaires du siècle dernier étaient en un certain sens cool. Ils pouvaient être considéré comme des bad boys, un peu semblables à ceux qui roulent en moto, en blouson en cuir et fument des cigarettes à 15 ans. Les financiers étaient autrefois les rockeurs en costume cravate, s’enrichissant sur le dos des plus pauvres à grand coups de cocaïne dans le nez. Aujourd’hui, le mot cool veut dire bienveillant, sur de soi, mais bienveillant avant tout, qui ne veut que l’amélioration d’un triste monde. Le statut des financiers à un peu changé, et les publicitaires sont aujourd’hui les grands requins cokés de ce monde. Séguéla disait “ne dites pas à ma mère que je travaille dans la pub, elle me croit strip teaser”. La publicité est le nouveau diable de ce monde.

Les financiers ont donc changé. Leur image. Car oui, le monde de la finance est toujours un monde de requins et la plupart ne rechignent pas à s’enrichir sur des familles américaines insolvables, et n’hésitent pas à vendre des crédits remboursables. On l’a vu avec les subprimes, et on va le voir bientôt lorsque la prochaine bulle économique immobilière va éclater. Car en ce moment même, une bulle immobilière voit le jour; Des milliers de familles américaines insolvables, qui ne peuvent pas rembourser leur crédit, vont se retrouver à la rue lorsque cette bulle éclatera, et les banque,s l’économie globale en pâtira, exactement comme en 2008, mais cette fois ci de plus grande ampleur.

Alors oui, le monde de la finance est peut être devenu cool, avec une image de gentils bonhommes, mais il reste toujours le même monde de spéculation, rempli par des chiffres et plus des Hommes et femmes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *